14 Événements à venir

Trier par

Musique Celtique – Les Offenbachiades du Briançonnais

Percussions – Les Offenbachiades du Briançonnais

Le TDB présente le spectacle EN ATTENDANT GODOT le vendredi 23 novembre 2018.

Découvrez à l’occasion de l’Altitude Jazz Festival une Figure importante de l’underground new-yorkais, le saxophoniste Ilhan Ersahin sera au TDB le 30 novembre 2018.

De la poésie qui groove, du slam venu du Pacifique qui arrive au théâtre du Briançonnais. Il arrive sur scène le geste posé, le regard calme. Au premier mot, il nous happe. Il prend le train du monde en marche et nous fait courir avec lui. Né au début des années 80 sur l’île de Lifou en Nouvelle-Calédonie, Paul Wamo a grandi dans le quartier de Rivière-Salée à Nouméa. Ce parcours nourrit sa poésie entre coutume, racines et modernité. “Ma langue / Flirte avec l’oubli / Valse avec l’Univers.” L’artiste venu de l’océan le plus grand et le plus oublié du monde, nous parle de mémoire, de là d’où il vient et de partout où il va. “Je ne veux pas être un artiste kanak qui lutte pour la survie de sa culture, je veux partager sa part d’universalité”… Ce chantre de l’oralité océanienne projette les transes et les chants magiques du “Caillou” dans le vaste monde. Sur des grooves îliens, des rythmes kanak ou un rock tribal, il scande les battements d’un univers qui se réinvente. Le poète slameur musicien souffle sur les mots comme sur des braises. Leur chaleur irradie. Avec Paul Wamo slam, Ulrich Wolters saxophone, clavier, […]

Contre la montre sur le scène du TDB de Briançon. Dans tout sport de haut niveau, il y a du théâtre, des jeux de scène, des intrigues. Le cas de Jacques Anquetil en est un exemple emblématique. Dans son livre, Paul Fournel raconte sa passion pour le cycliste, cet immense champion populaire, admiré des uns et détesté des autres. Il tente de percer le mystère, la part d’ombre de cet athlète transgressif, qui s’est affranchi des lois du sport et de la morale commune aux autres hommes. Dans ce roman-feuilleton d’une vie sulfureuse défilent tous les personnages qui l’ont accompagné dans sa vie intime et sportive : sa femme et complice Janine, Geminiani le mentor, Darrigade l’équipier, Poulidor l’ennemi juré… “Si je souffre autant, impossible que les autres tiennent.” Cette détermination de fer et quelques produits dopants assumés vaudront à Anquetil l’un des plus beaux palmarès de l’histoire du cyclisme et un spectacle époustouflant. Pédalant sans presque jamais s’arrêter, le jeune comédien réussit une performance physique dans l’ombre et la lumière de cette légende du vélo. Avec Matila Malliarakis, Clémentine Lebocey, Stéphane Olivié-Bisson Scénographie Marc Thiebault, vidéo Léonard, musique Nicolas Jorelle, lumières Laurent Béat, son Yoann Perez, costumes Lucie Gardie.

Violoncelle et Piano – Les Offenbachiades du Briançonnais

Une voix sensuelle et rauque qui nous emmène loin.  A l’horizon de Noëmi Waysfeld, on trouve, à l’est, les mélodies poignantes des prisonniers sibériens et, plus au sud, les chants des femmes lisboètes et la saudade portugaise. Après ces deux premiers volets d’un triptyque de l’exil, elle nous emmène aujourd’hui à Zimlya, “la terre” en russe. Cette fois l’exil n’a pas de géographie, il ne connait pas de frontière. Il est intérieur. Aux côtés des langues russe et yiddish, surgit le français comme l’annonce d’un retour à la maison après un long voyage. Avec sa belle voix rauque et les musiciens de Blik, tous inspirés et sensibles, Noëmi Waysfeld donne naissance à des chants réparateurs et bienfaisants, apaisants comme une lumière qui revient. Car une certitude habite l’artiste : la terre est un refuge, elle est fertile. Même calcinée, elle finit toujours par renaitre. Noëmi Waysfeld & Blik (regard en yiddish) font souffler un vent juvénile sur les nouvelles musiques d’Europe de l’Est, quelque part entre les rondes mystiques de David Krakauer et le chant théâtral d’Ella Fitzgerald.

Un ballet éblouissant en hommage aux migrations ancestrales. “Je suis convaincu que nous avons une appartenance plus lointaine que les nations” affirme Hervé Koubi, qui nous avait déjà éblouis avec son précédent spectacle Ce que le jour doit à la nuit. Il revient avec un questionnement tout en mouvement sur la barbarie et la civilisation. Il s’inspire des barbares aux yeux clairs arrivés des mers du Nord ou de ceux venus des rives de la Méditerranée. Les douze danseurs, d’origine algérienne et burkinabé, nous offrent une danse incandescente, animale et sensuelle, virile et raffinée. Leurs corps puissants honorent cette mémoire oubliée et ces métissages originels. Ils évoquent les migrations antiques, réinventent des rituels, des combats. Sur des musiques sacrées, occidentales et orientales, de Gabriel Fauré à la zorna algéroise, s’entremêlent arts du cirque, hip hop et capoeira… Les magnifiques tableaux chorégraphiés font penser à des bas-reliefs de l’antiquité qui prendraient vie. Un flot de corps unis, un perpétuel mouvement d’une beauté bouleversante. Avec Lazhar Berrouag, Adil Bousbara, Mohammed Elhilali, Abdelghani Ferradji, Zakaria Ghezal, Bendehibamaamar, Giovanni Martinat, Najib Meherhera, Riad Mendjel, Mourad Messaoud, Houssni Mijem, Ismail Oubbajaddi, Issa Sanou, El Houssaini Zahid Assistanat chorégraphique Guillaume Gabriel, Fayçal Hamlat, création musicale Maxime […]

2 Éléments

Trier par

Le théâtre du Briançonnais ou TDB dans sa version courte offre un programme de spectacles et de pièces de théâtre alliant créativité et talent durant toute la saison culturelle.

Théâtre du Briançonnais, 21 Avenue de la République, 05100 Briançon

Le Circus Casino de Briançon propose au programme de sa saison des concerts, spectacles et autres événements.

Casino de Briançon, 7 Avenue Maurice Petsche, 05100 Briançon